Bugey-Manicle Blanc 2017

Manicle Blanc 2017

Domaine Monin – Vongnes (Ain)

Cru Manicle

AOP Bugey
13,5 % vol

 

19,00

Manicle Blanc 2017

Domaine Monin – Vongnes (Ain)

Cru Manicle

AOP Bugey
13,5 % vol

 

2 en stock

Catégorie :

Description

Vin délicat complexe et minéral, issu du cépage Chardonnay, ce blanc rare (4900 bouteilles) présente une vivacité aux accents citronnés et révèle une équilibre et une belle persistance aromatique sur la fraîcheur dans sa jeunesse. Si vous la gardez entre 5 et 7 ans, des notes confites apparaîtront. Je vous le recommande  avec des poissons de nos lacs et rivières des fromages de chèvre ou un vieux comté. Ou tout simplement à l’apéritif pour le plaisir. Elevage en fut de chêne pendant les mois.

Le Cru Manicle

Au cœur de l’AOC Bugey se dresse le CRU MANICLE, terroir d’excellence. Le Domaine Monin en possède 2 hectares sur les 10 que compte ce Grand Cru unique dans l’Ain. Les parcelles se situent à presque 600 mètres d’altitude sur des coteaux pentus, bien ensoleillés, sous une falaise calcaire qui, le soir venu, renvoie la chaleur emmagasinée du jour sur les vignes. Un sol argilo-calcaire parsemé d’éboulis graveleux dits « Roche de Manicle », où barbotent de fines argiles. Un drainage optimum des sols et une harmonisation de la chaleur, bordé de cette barre rocheuse où rêve le soleil, comme le fit sans doute l’illustre gastronome français, Brillat Savarin, qui en fut propriétaire au XIXème siècle.

Le Domaine Monin

Depuis plus de 80 ans,le Domaine MONIN représente la tradition des meilleurs vins de qualité de l’AOC Bugey. Repris en 2015 par Charles Varin-Bernier, vigneron-récoltant, et également Maître Fromager, Artisan Affineur, passionné de bons produits, il relance l’aventure du Domaine MONIN convaincu des trésors cachés de ce territoire Bugiste. Le Domaine MONIN perpétue ainsi ce savoir-faire sur ses 8 hectares et demi de vignes.

Voir site du Domaine

L’appellation Bugey

Cette appellation constitue une des plus anciennes et des plus petites régions viticoles de France, cultivée déjà par les gaulois au premier siècle après JC, et la tribu des Allobroges, et dont le vin était fort apprécié à Rome ; puis par les moines au Moyen-âge où la superficie culmina à 7000 ha. Aujourd’hui, l’appellation se développe avec 500 ha cultivés.

 

 

 

Informations complémentaires

Poids 1.300 kg